Examens spécialisés pratiqués en médecine du sommeil

Pour les enfants dès 2 ans – adolescents et adultes.

Différents types de tests permettent de clarifier le diagnostic selon la classification internationale des troubles du sommeil (ICSD-3), éditée par l’association américaine de médecine du sommeil (AASM). Ils n’ont aucune contre-indication, ni effet secondaire et sont remboursés par l’assurance de base (LaMal)

Ils peuvent évaluer votre rythme veille-sommeil (actimétrie, agenda du sommeil), votre fonction respiratoire durant le sommeil (oxymétrie, polygraphie, polysomnographie), votre somnolence ou votre vigilance durant la journée (Tests itératifs de maintien de l’éveil / de latence d’endormissement) et encore bien d’autres variables.

La polysomnographie est l’examen le plus complet pour toute pathologie du sommeil confondue qui enregistre durant votre sommeil plusieurs variables à l’aide de capteurs : rythmes cérébraux et cycles du sommeil ie. EEG, rythmes cardiaques ie. ECG, respiration et tension musculaire, mouvements, comportement (micro et caméra infrarouge).

  • Oxymétrie nocturne
  • Polygraphie respiratoire nocturne
  • Polysomnographie
  • Actimétrie
  • Tests de vigilance
  • Agenda du sommeil